Logo Canabill v3.png

Résistance aux produits chimiques

Logo egeplast.jpg
Résistance.jpg

En préambule, quelques points fondamentaux différenciant la construction

de réseaux PE-HD par rapport aux autres en matériaux plus traditionnels:

 

  • le PE-HD est insensible aux mouvements de terrain et aux coups de bélier

  • flexible, il se déforme sans dommage  permanent

  • il est soudable et permet aux réseaux d‘être 100% étanches et homogènes

  • pertes de charges limitées du fait de la très faible rugosité d‘une part, et des moindres raccords et coudes d‘autre part

  • auto-butage : points d‘ancrage limités à leur strict minimum.

 

D‘où la nécessité en amont pour de prévoir les matériaux adéquats afin de ne pas s‘exposer à des fuites prématurées liées à la mise en œuvre, alors que ce matériau est par définition étanche et durable.

Le champion de la résistance face aux produits chimiques

 

Les polyéthylènes présentent une résistance exceptionnelle aux agents chimiques et autres fluides de nature et de composition les plus diverses. Ils résistent par exemple aux solutions salines aqueuses, aux solutions acides et alcalines diluées.

 

Résistant à la corrosion, il garantit aussi la meilleure sécurité sanitaire: il est peu sensible aux croissances bactériennes, algues et autres dégradations organiques ou dépôts calcaires. Il est le mieux adapté à la résistance au H2S. Seuls les agents oxydants puissants tels que les peroxydes et les hautes concentrations d’acides et les halogènes tels que le chlore attaquent le PE lors d’une action prolongée.

 

Cette résistance à la corrosion alliée à leur inertie chimique et à leur parfaite tenue à l‘abrasion ont fait des canalisations PE-HD le leader en Europe des canalisations > 100mm (55% des réseaux)

  Un tableau détaillé de la résistance aux agents chimiques peut être fourni sur simple demande.

Résistance2.jpg

La dilatation due à la température

Lors de l’allongement des tubes PE, le changement de longueur lié à la température doit être pris en compte. Lors d’une augmentation ou d’une chute de la température, 1 tube PE d’1 m raccourcit de 0,2 mm par mètre et degré Kelvin (D1°C= 1K). Ce changement de longueur est à prendre en compte pour les tubes librement mobiles (par exemple réseaux aériens). Les tuyaux PE enterrés et compactés sont fixés quant à eux par les poussées exercées par le sol environnant.

 Exemple : un tube PE sur 100 m de long passe de 8°C le matin à 48°C à midi. 

∆L = L · ∆J· 0,2

On obtient ainsi avec ∆J = 48°C – 8°C = 40 K une dilatation de :

∆L = 100 m · 40K · 0,2 mm par m et par Kelvin = 800 mm = 80 cm

mm
m x K
∆L = Dilatation en [m]
∆J = Différence thermique [K]
0,2 mm par mètre et par Kelvin=coefficient moyen de dilatation du PE.